• Lire la suite...

    Pin It

    4 commentaires
  • Les bras

     

    Je caresse le bel âtre
    D'une main sans candeur
    Et m'enivre dans l'antre
    Empli de chaleur
    Des bras d'un autre,

     

    Bonheur.
    De charme sans feinte
    Un soir ou une nuit
    Mille fois dépeinte
    Restons au lit,

     

    Étreinte.
    De peau douce
    Vie plus belle
                                                                               Saoûle sa bouche
                                                                               Deux amours s'emmêlent.

     

                                                                                Sagesse ou ivresse
                                                                                Ne pas faire de promesses,

                                                                                Charnelles.

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Trêve d'été

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Tous les ans c'est la même rengaine: "Bonne année, et bonne santé surtout !".
    Basique, impersonnel, lourd et surtout très rarement sincère !

    Personnellement, je trouve que les plus beaux vœux qu'on pourrait souhaiter l'ont déjà été, par Jacques Brel en 1968.

    Je me contente de copier bêtement ce qu'il a dit intelligemment et qui est toujours d'actualité. On va dire que ce sera ma liste de résolutions pour cette année. La même que l'année dernière quoi !  

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  •  

                                                                                                                                

    Petite mortPetite Mort

     

    Mes reins tremblent encore
    Vibrants de soubresauts
    De mes mains jusqu'au corps
    Frissonnant jusqu'aux os.

    Je tombe de plaisir
    Tournée vers d'autres dieux
    Le chemin du désir
    Fait toujours de son mieux.

     Le plaisir naît soudain
    Et revient aussitôt
    L'agonie n'est plus loin
    Je vais mourir bientôt.

    Puis l'ivresse est passée
    Le souffle s'est ténu
    Quand le masque est tombé
    Je me suis reconnue.

     

    Pin It

    3 commentaires