• Chairs amies

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chairs amies

    Mais qui es-tu donc pour m'imposer ce sevrage ?
    Des heures, des jours entiers à penser à toi
    Je te désire et t'implore comme tutoient
    Les indiens qui dansent et quémandent les nuages

    De pluie

    Tes regards éhontés qui se posent sur moi
    Furtifs et puissants comme un rai de lumière
    Illumine mes sens et réchauffe mes chairs
    Éclaire ma vie, mon âme et mon cœur larmoie

    D'envie

    Ces instants évanouis trop loin dans la saison...
    Non, je ne pleure pas. Je patiente et rayonne
    Je tue les diables et lentement additionne
    Les étreintes de tous les mots que nous taisons

    Aussi

    Tout est différent les mots les vers et le sang
    Froid qu'il faut pour retenir ma bouche impie laissant
    Brûler mes lèvres et les mains transies d'infamie
    De nos âmes charmées ou nos chaires amies

    Oh oui

    J'ai osé m'engouffrer, le nez dans le plaisir
    Dans ce rêve saoul laisser tes rayons saisir
    Mes effluves aimantes, fragrances d'aveux
    Et sombrer au matin de l'envie plein tes yeux

    Épris

    Mais qui es-tu ? Comment doit-on te qualifier ?
    D'hiver trop brûlant ou de printemps incestueux !
    Tu n'as plus de saisons, je n'ai pus d'illusions
    Qu'importe qui tu es, c'est à toi que je veux me fier

    Le cœur engourdi de toutes ces allusions.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Céleste
    Même le soleil jouit encore
    Dans ces longs draps blancs étirés
    Salis, rougis et gorgés d'ambre
    Laissent à nouveau le jour s'enfuir
    Maculé d'une torpeur sombre.

    Légère, la chaleur encombre
    L'air saturé de nos soupirs
    Dessous cette lune qui cambre
    Déjà ses rondeurs, Majestés
    Opales jouant de leur corps

    Céleste.

    Rosée, l'écume encore crépite
    Sous les assauts des va-et-vient
    Et la lune qui parfois t'habite
    Luit sur nos esprits mitoyens.

    Pin It

    votre commentaire
  • L'atmosphère glaçante de cette fin d'année m'a poussée dehors, et inévitablement auprès de mon arbre fétiche. Après ces clichés je me suis dit que, comme lui, vous sauriez mettre à profit l'immensité de vos bras pour recevoir et donner l'amour et l'amitié dont nous sommes tous pourvus. Soyez patients et voyez les fruits qu'ils génèreront ! Je vous souhaite pour cette année de vous valoriser et d'user de vos propres richesses et valeurs. Elles sont aussi éternelles que vous et aussi majestueuses que cet arbre pris dans les bras du gel.

    Excellente année 2017 et merci à tous de votre fidélité émouvante...

    Nouvelle annéeNouvelle annéeNouvelle année

    Pin It

    votre commentaire
  • Et voilà !
     
    L'exposition de CrayonGris est en place au Beaucarnéa, bar- restaurant 36 rue vaneau à Rennes biggrin
     
    Comme ni mes poèmes, ni les gourmandises de Jérémy ou les merveilles d'Alex (aussi au verre) ne font grossir : faites vous plaisir !
     
    Un livre d'or est à votre disposition wink2
     
    PS: Pensez à réserver si vous souhaitez manger (mais si c'est complet, Alex vous trouvera une 'tite place au bar pour boire un verre) 

    votre commentaire
  • Première expo !

    Je suis très heureuse de vous faire part de ma toute première exposition au délicieux restaurant "Le Beaucarnéa" 36 rue vaneau à Rennes. Mise en place très probablement jeudi ou vendredi de cette semaine. Je vous ferai savoir ici quand je serai sur place. Mon conseil ? Réservez !

     

    Pin It

    votre commentaire