• L'effleure du mâle

    Vous aviez beaucoup aimé "Bouchée close" . Maintenant tue, le corps entier est plus disposé à parler.
    Laissez votre âme effleurer cette idée winktongue 

    L'effleure du mâle







    L'effleure du mâle

    Tétons pincés tétons léchés
    Inutile de tâtonner
    De se soumettre ou d'hésiter
    A laisser les mains commander.

    Je veux tordre et biaiser
    Mon âme sage et labourer
    Ces galbes soyeux intentés
    Tentants péchés de voluptés.

    Je veux mordre je veux griffer
    Coucher l'ogre et là serrer
    Le corps le cœur sans retenue
    Le feu la neige confondus.

    Le mordiller et décliner
    Laisser paraître ces côtés
    Hôtes présents à mon insu
    Insoupçonnés et sans vertu.

    Je veux vivre je veux crever
    Au sens propre, au figuré
    En pincer encore pour lui
    Quand la lune blême s'enfuit

    Comme surprendre l'ingénue
    De s'être laissée et perdue.

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    peran
    Dimanche 15 Mai 2016 à 08:25

    Il nous faut oser a se "laisser et perdre" 

    dans cette relation voluptueuse ,

    et laisser son corps et son esprit (accessoirement ,quoique ? )

    s abandonner a cette étreinte,

    sempiternelle et avouable ,

    car je n y vois aucun peché 

    a livrer son corps dans cet échange et partage mutuels ,

    du plaisir torride qui nous griffe notre ame de cupidon.

    2
    Mardi 31 Mai 2016 à 12:25

    Tu l'as retravaillé ?!... En tous cas il est plus "alléchant" oops beurk

      • Mardi 31 Mai 2016 à 19:00

        Oui, je l'ai travaillé au corps wink2 ça donne faim hein ?!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :