• Ivre de bonheur

    Ivre de bonheur

    Ivre de bonheur

    Parfois dans le flot de tes brumes
    Je distingue la netteté des iris
    Et le roseau fier et tendu
    Offre sa tête et ses plumes
    Aux regards des admiratrices
    Qui ne jugent qu'un inconnu.

    Rêvant le torse aux vents ivres
    La tête inondée depuis les pieds
    Il plie danse et tournoie
    Trompant d'alcool le froid, le givre
    L'ombre insolente qui  sied
    Au charmeur vacillant, presque droit.

    Ses longues palmes s'agitent
    Caressent d'un souffle les plantes
    Autour. De ses bras tentacules-racines
    Etreint, vaseux, la fleur qui l'habite
    Rien n'y peut, elles sont toutes charmantes
    De leurs iris bleu au cœur de cyprines.

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    peran
    Mercredi 1er Juin 2016 à 08:49

    Reve d un Homme fragile , sensible et charmeur au "roseau fier et tendu" ........

    2
    Samedi 4 Juin 2016 à 13:38

    Un peu déçu... On va de l'octosyllabe à l'alexandrins en passant par tous les autres... Dommage car sinon il passerait (peut-être) devant "Le Bouquet Fané"...

      • Mardi 21 Juin 2016 à 21:35

        C'est comme ça Sélénie ! C''est bon aussi de sortir de temps en temps des sentiers battus du classique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :