• Des cendres

    Des cendres

     

    Dans l'ascenseur de mes pensées 
    Il y a le mâle et l'ivresse 
    De vers, de vins à partager...
    Sans pour autant qu'on se connaisse.
    Là n'est pas la nécessité 
    Un peu de désinvolture !
    Me garderai bien de monter
    Mais de descendre au clair-obscur.

     

    Emmène -moi vite en enfer
    Dompter le feu de mes diables
    Emmène-moi à ton Paradis
    Exaucer des vœux détestables

     

    Délivre-moi de mes folies
    De toutes mes pensées austères 
    Qui aiment à surgir à l'envie 
    Tu me seras salutaire

     

    Guide-moi bien vite mon Ami
    Et surtout fais qu'en descendant 
    La porte reste ouverte longtemps 
    Le monde doit humer mon brûlis.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Céline ikebana
    Lundi 26 Mars à 13:36

    très beau !  cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :